Les Nations Unies ont 70 ans, il est temps d'élire une femme au poste de Secrétaire général

Pour en savoir plus sur la campagne, cliquez ici!

Mise à jour, 25 mai 2016: Bonnes nouvelles ! Puisque l'Argentine Susana Malcorra est entrée en lice, il y a à nouveau 50 % de femmes candidates au poste de Secrétaire général. Il s'agit aujourd'hui du dernier jour pour soumettre des questions aux candidats lors de la prochaine série de réunions de l'ONU le 7 juin. Veuillez envoyer vos questions et poser des questions sur l'égalité des sexes ! #TimeforaWomanSG


"Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires."
-Charte des Nations Unies, Article 8

70 années se sont écoulées depuis que les Nations Unies (ONU) ont été fondées, et il n'y a jamais eu de femme Secrétaire général malgré l'existence de nombreuses candidates expérimentées (exemples). Bien qu'en règle générale le poste alterne pour faire en sorte que chaque région géographique obtienne son "tour", des milliers de femmes plus que qualifiées et venant de partout dans le monde n'ont jamais eu la possibilité d'obtenir leur "tour". Depuis 1945, le processus de nomination se déroule à huis clos et les critères spécifiques de recommandation du Conseil de sécurité sont actuellement inconnus.

Les Nations Unies (ONU) sont fondées sur le principe du respect de l'égalité des droits et ont pour objectif auto-prescrit de réaliser l'égalité des sexes, " en particulier au niveau professionnel. " Cependant, sans l'égalité d'accès des femmes aux postes de pouvoir et de décision, et sans un processus transparent pour y arriver, l'égalité des sexes, la sécurité et la paix à l'échelle du globe ne seront jamais réalisées.

Nous avons actuellement une chance de résoudre ce problème. En 2016, un nouveau Secrétaire général de l'ONU doit être nommé sur la base de recoomendations du Conseil de sécurité. Veuillez-nous aider à faire de l'égalité une réalité aux échelons les plus élevés.

Rejoignez notre campagne Le temps est venu pour une femme en :

  • Demandant aux états membres, permanents ou non, du Conseil de sécurité de l'ONU, à leurs secrétaires d'Etat/ministres des Affaires étrangères respectifs, de soutenir l'élection d'une femme Secrétaire général et d'adopter des procédures de nomination plus transparentes
  • Faisant passer le message (en anglais) : "It’s past #TimeforaWomanSG to lead the UN! Take Action w/@equalitynow: http://tinyurl.com/p769zve #UNSG #She4SG #1for7billion", et suivez et communiquez les messages depuis nos comptes Twitter et Facebook.

Voici une traduction en français de la lettre.



Ajoutez-moi à la/aux liste(s) suivante(s) :
  • WAN Oui, envoyez moi les actions par courrier électronique
  • Partager